Abus auprès des aînés: Signes qui ne trompent pas

8 avril 2015

Parmi les abus auprès des personnes vulnérables, ceux dirigés vers les aînés sont d'une tristesse profonde et malheureusement, il arrive souvent que ces abus soient cachés ou ignorés de l'entourage.

Les fraudeurs peuvent facilement prendre l'avantage sur un aîné qui souffre de problèmes reliés à la vieillesse, qu'ils soient physiques ou mentaux, pour lui soutirer de l'argent.

Bien souvent, les enfants et la famille de ces victimes n'auront aucune idée de la situation et du montant d'argent soutiré. Ils prendront conscience de l'ampleur de la fraude après le décès de l'aîné. Ainsi, ignorant l'arnaque au moment des faits, la famille ne pourra pas lancer des procédures pour recouvrir les sommes escroquées et faire en sorte que les fraudeurs puissent faire face à la justice.

Voici une liste d'arnaques utilisées pour escroquer les aînés. D'autres peuvent également s'appliquer, mais en voici les principales.

  • Heureux gagnant d'un concours : La personne âgée reçoit un appel téléphonique lui mentionnant qu'elle est la gagnante d'un prix fabuleux. Toutefois, elle doit faire parvenir un montant d'argent ou encore soumettre des informations financières pour réclamer son prix.

    Une victime de cette arnaque a partagé son expérience sur le blogue de l'avocat spécialisé en défense des droits des consommateurs, Bob Sullivan. Cette dame de 80 ans a été aveuglée par les promesses d'un fraudeur, qui lui a raconté qu'elle avait gagné un prix ahurissant. À la fin, elle a perdu plus de $ 25 000 dans cette histoire, principalement en transfert d'argent.

  • La « dernière romance » : Les fraudeurs utilisent les agences de rencontres par téléphone, les petites annonces ou encore les sites sur le Web pour convaincre une personne âgée qu'elle a enfin rencontré l'être aimé. Lorsque la victime finit par éprouver des sentiments, l'arnaqueur proposera de lui rendre visite, mais demandera une somme d'argent pour payer le déplacement ou encore lui demandera son aide financière pour des supposées urgences médicales ou de toute autre ordre.
  • Aide à domicile frauduleuse: Les aides à domicile ont souvent accès aux comptes des personnes âgées qu'elles accompagnent. Assurez-vous que la personne est digne de confiance et que ses références sont excellentes. Une aide malintentionnée se servira des informations pour commettre un vol d'identité ou encore pour réaliser une fraude par cartes de crédit.
  • Arnaques téléphoniques visant les grands-parents: les arnaqueurs contactent les personnes âgées par téléphone, prétendant être un policier ou encore un représentant des services d'urgence. Ils raconteront que le petit-fils ou la petite-fille de la personne rejointe est dans une situation fâcheuse et doit recevoir une somme d'argent immédiatement. Habituellement, les fraudeurs demanderont les numéros d'une carte de crédit.

Selon le Comité national de prévention contre les abus aux aînés (NCPEA), les escroqueries financières visant les personnes âgées sont loin d'être un phénomène isolé. Les fraudeurs ciblent particulièrement les aînés vivant seuls. Ils se déplacent régulièrement pour éviter d'être interceptés, ceci étant particulièrement vrai pour les aides à domicile mal intentionnées. Ces dernières cibleront les veufs ou les aînés ayant des problèmes de mobilité. Les personnes âgées isolées ont peu de contacts avec leur entourage ou leur famille et sont des cibles de choix, Elles peuvent souffrir de carences affectives, de problèmes physiques et mentaux, ce qui les rend très vulnérables.

Si dans votre famille, vous comptez une personne âgée, voici quelques signes révélateurs qui devraient vous mettre la puce à l'oreille et qui suggèrent une fraude potentielle.

  • La personne âgée a une nouvelle amie ou un nouvel ami, qui peut être une relation amicale ou encore amoureuse. Cette nouvelle personne était inconnue de la famille et demande de l'argent;
  • Les factures ne sont plus acquittées selon les dates d'échéance et l'aîné n'avait pas l'habitude d'un tel comportement;
  • Les relevés bancaires ne sont plus postés au domicile de la personne âgée. Il s'agit là d'un signe qu'ils sont acheminés à une autre adresse;
  • Les relevés bancaires montrent des activités suspectes telles que d'importants retraits ou des transferts d'argent. Il est d'autant plus important de vérifier les comptes d'une personne âgée en perte d'autonomie, particulièrement mentalement, car elle est théoriquement incapable d'effectuer de telles opérations bancaires;
  • L'aîné a signé une procuration autorisant une autre personne qui ne fait pas partie de la famille ou de l'entourage habituel;
  • L'aîné change ses dernières volontés par testament, sans en avoir discuté ou informé les membres de la famille;
  • Dans le cas d'une aide à domicile, l'attention, la présence et l'aide sont bien au-dessus des attentes normales d'une domestique ou d'une préposée aux bénéficiaires. Cela pourrait être un signe que la personne aidante profite de l'argent destiné aux soins pour se l'approprier;
  • L'aîné a récemment souscrit à une nouvelle carte de crédit ou encore demandé un prêt sans raison évidente.

Dans votre entourage, si vous comptez une personne âgée qui vit seule ou encore avec une aide à domicile, soyez vigilant et vérifiez s'il y a présence d'un ou de plusieurs de ces signes révélateurs.

Dans certains cas, le fait de souscrire à un service de surveillance du crédit pour la personne âgée pourra vous permettre d'aider à déceler toute tentative d'abus et de retracer des transactions suspectes dans ses activités financières.

01