Arnaques téléphoniques et courriels frauduleux signalés à Terre-Neuve et Labrador

2 juin 2015

Une nouvelle vague d'arnaques visant le vol d'identité a balayé Terre-Neuve-et-Labrador il y a quelques semaines, ce qui a incité la Royal Newfoundland Constabulary (RNC) d'appeler le public à la vigilance. Il s'agit d'une arnaque dans laquelle un fraudeur prétend être un fonctionnaire de l’Agence du revenu du Canada (ARC), qui contacte les victimes potentielles par courriel ou encore par téléphone, en leur demandant de divulguer des renseignements personnels, comme les numéros de leurs comptes bancaires, cartes de crédit ou passeport.

Selon CBC News, le stratagème consiste à mentionner à une victime que l’ARC a recalculé sa déclaration de revenus et déterminé qu'elle était admissible à un remboursement d’impôts. Les fraudeurs exigent alors des renseignements personnels, tels que les numéros de comptes bancaires, de cartes de crédit ou les invitent à se rendre vers un lien menant à un faux site de l'ARC, afin de remplir un formulaire soi-disant de demande de remboursement et dans lequel les victimes divulguent leurs renseignements personnels.

Inutile de dire que les courriels et appels téléphoniques ne proviennent pas de fonctionnaires de l'ARC, ce qui a motivé la RNC à alerter la population pour ne pas donner de renseignements personnels à quiconque prétendant être de l’agence gouvernementale. Si vous recevez un courriel qui contient des liens, la RNC met également la population en garde de ne pas cliquer sur ces derniers, car ils pourraient contenir des logiciels malveillants qui peuvent infecter votre ordinateur. Même si vous ne saisissez pas d’informations personnelles sur le site, les logiciels malveillants téléchargés automatiquement pourraient tout simplement faire le travail!

Si vous habitez dans la région de Terre-Neuve et Labrador et avez reçu un appel ou un courriel disant provenir d’un mandataire de l'ARC, les autorités policières demandent au public de ne donner aucune information et de signaler l'événement à la police ou encore à l'organisme Échec au crime.

Des escroqueries comme celles-ci sont fréquentes partout au Canada, et le seront de plus en plus. Les fonctionnaires des organismes gouvernementaux comme l’Agence du revenu du Canada ne vous demanderont jamais d'informations personnelles sensibles par courriel ou par téléphone, ce que de nombreux Canadiens ignorent malheureusement. En conséquence, les gens de partout au pays se trouvent de plus en plus victimes de voleurs d’identité, qui utilisent alors des données personnelles, comme les numéros de cartes de crédit et les informations de comptes bancaires, pour ouvrir de nouveaux comptes au nom de leurs victimes. Les voleurs peuvent se rendre à des niveaux stupéfiants de dettes, pour satisfaire leurs propres besoins d’achat, tout en drainant les économies de leurs victimes et laissant des conséquences sur leur crédit.

Le vol d’identité et la fraude par cartes de crédit peuvent être très dommageables. Les difficultés inhérentes peuvent prendre des années à se régler. Si vous croyez que vous avez peut-être été en contact avec un voleur d’identité, adoptez les mesures suivantes:

  • Communiquez avec les deux principales agences d’évaluation du crédit au pays, pour demander une copie de votre rapport de crédit. Vous pouvez également discuter de la nécessité d'inscrire une alerte de fraude sur votre dossier de crédit;
  • Signalez l'événement avec les services policiers de votre localité;
  • Signaler également l'événement à votre institution financière et l'émettrice de votre carte de crédit. Vous serez alors conseillé sur la façon de fonctionner pour bloquer les transactions douteuses. N'oubliez pas que plus la situation perdure, plus le potentiel de dommages à votre crédit et votre réputation seront importants.
    • Afin de devenir plus proactif dans la prévention de vos avoirs contre les voleurs d’identité potentiels, souscrivez à un service de surveillance du crédit , ce qui pourra vous alerter devant d’éventuelles activités frauduleuses qui risqueraient d'apparaître dans votre dossier de crédit.

02