Correspondance de l’ARC : une Ontarienne reçoit les documents d’une autre personne

23 avril 2015

Jessica Clark, domiciliée à Hanover en Ontario, a fait une découverte étonnante lorsqu'elle a ouvert l'enveloppe que lui avait fait parvenir l'Agence du revenu du Canada (ARC). Elle contenait bien les informations correspondantes à sa déclaration de revenus, mais également les documents adressés à une femme vivant dans la ville de Brantford en Ontario.

Madame Clark a donc communiqué avec l'ARC pour signaler l'incident. Le fonctionnaire contacté a été tout aussi étonné et a avoué n'avoir jamais vu une telle chose. Il a tout de suite préparé et expédié une enveloppe prépayée et lui demandé d'y insérer les documents envoyés par erreur et de les retourner.

« Je ne me sentais très mal à l'aise avec toute cette information en ma possession. Son nom, son numéro d'assurance sociale, son adresse, son revenu brut, son revenu net et le maximum déductible pour un RÉER…↑ Tout y était », a-t-elle précisé lors d'une interview avec le Hanover Post.

Elle a ajouté qu'elle se demandait comment cette erreur avait été possible, étant donné que son nom et le nom de l’autre femme n'avaient aucune ressemblance et ne se suivaient pas par ordre alphabétique. De plus, les numéros d’assurance sociale étaient complètement différents.

Malgré le fait que le fonctionnaire de l'ARC ait bien agi dans les circonstances, Jessica Clark s'est dit ébranlée. Entre des mains malintentionnées, la tournure des événements aurait pu être bien différente et aurait mené à un vol d'identité.

Cette nouvelle arrive à un moment où la population est appelée à la vigilance, car les autorités signalement une augmentation de cas de fraudes durant la période de la préparation des déclarations de revenus. Malgré le fait que l'erreur, dans le cas de Madame Clark, relève de la responsabilité d'une erreur faite au sein de l'ARC, les envois fiscaux renferment beaucoup de renseignements personnels et représentent un terrain fertile pour les fraudeurs et les arnaqueurs.

Récemment, l’Association des comptables généraux accrédités du Canada a publié un guide expliquant les escroqueries les plus répandues durant la saison des impôts et surtout comment les éviter. En voici quelques exemples.

  • Hameçonnage et utilisation de l'image de l'ARC : Il s'agit de l'arnaque la plus répandue durant la période des déclarations d'impôts. Un courriel imitant l'entête officiel de l'Agence du revenu du Canada est envoyé à une victime potentielle, lui mentionnant un remboursement disponible, suite à un recalcul de sa déclaration. Plusieurs de ces courriels sont à s'y méprendre, tellement l'apparence a été très bien imitée. Toutefois, l'ARC a émis un communiqué rappelant que les fonctionnaires de l'Agence ne laissaient jamais de messages vocaux dans les boîtes vocales et n'envoyaient jamais de courriels aux contribuables. Tout courriel reçu était une arnaque et pouvait même contenir un logiciel malveillant.
  • Dons de charité : Durant cette période où les consommateurs doivent retrouver tous les papiers nécessaires à la préparation de leurs déclarations d'impôts, il arrive que plusieurs ne se souviendront pas des organismes de charité qu'ils ont encouragés. Les fraudeurs ont trouvé une façon originale de soutirer de l'argent en envoyant une lettre de remerciement pour avoir contribué à leur supposé organisme de charité, demandant s'il était possible de contribuer davantage dans l'immédiat. Le fait de garder une trace de vos dons de charité durant l'année vous permettra de discerner les tentatives de fraude.
  • Préparateur de déclaration d'impôt : Si quelqu’un vous promet un remboursement d'impôt phénoménal en échange de ses services pour préparer votre déclaration, contrairement à d'autres préparateurs qui ne vous promettent pas les mêmes gains, méfiez-vous et engagez quelqu'un d'autre pour avoir un travail bien fait et réaliste qui ne vous causera pas d'ennuis subséquents.

Si vous recherchez une solution additionnelle pour vous prémunir contre la fraude, l'adhésion à un service de surveillance du crédit vous alertera en présence de toute transaction financière suspecte dans vos comptes ou votre profil financier.

01