Des fraudeurs utilisent le nom de WestJet pour vendre des billets d’avion

7 mai 2015

La plupart des gens sont au fait des arnaques proposant des billets d’avion gratuits ou à un prix dérisoire et s'en méfient. Vous recevez un appel de quelqu’un prétendant être un représentant d’une compagnie aérienne, qui vous annonce que vous avez gagné un billet gratuit. Toutefois, vous devez transférer de l’argent ou divulguer les informations de votre carte de crédit pour pourvoir le réclamer… Bien que la plupart des gens connaissent cette supercherie, il existe malheureusement des personnes qui s'y font prendre, surtout lorsque les fraudeurs ont trouvé des variations subtiles.

C'est le cas de fraudeurs qui ont utilisé le nom de WestJet. Les enquêteurs du transporteur aérien ont découvert une arnaque qui consistait à proposer des billets à tarif réduit à des participants à une conférence se tenant à Las Vegas. Des billets avaient été annoncés avec des rabais sur des vols de WestJet, faisant en sorte que le tarif était jusqu’à 50 % plus bas que ceux affichés sur www.westjet.com, le site officiel du transporteur aérien.

Au moins une centaine de personnes inscrites à cette conférence se serait prévalues de cette fausse offre. Ils ont payé leur billet et fait la triste découverte par la suite qu'il n’était pas valable, car il avait été acheté avec des cartes de crédit volées !

Par ailleurs, une ancienne version qu'affectionnaient les fraudeurs a fait son retour dernièrement. Il s'agit pour eux d'utiliser le téléphone pour rejoindre leurs victimes potentielles.

De nombreuses personnes ont mentionné avoir reçu des appels à plusieurs reprises d'un interlocuteur prétendant être un représentant de WestJet. Ce dernier leur proposait des billets de ski gratuits moyennant l'achat d'un billet d'avion.

Selon le porte-parole de WestJet, Robert Palmer, ces escrocs ne sont pas particulièrement méthodiques, car même de ces appels ont été effectués au siège social du transporteur aérien.

Les employés de WestJet auraient alors profité de l'occasion pour poser des questions aux fraudeurs, dans le but de les garder au téléphone aussi longtemps que possible, afin de les repérer.

« Nous les avons gardé au téléphone en faisant semblant de s'informer sur tout et sur rien, car nous essayions de retracer l'appel, de façon à les arrêter de tenter d'escroquer les gens », a confié le porte-parole au Star Phoenix de Saskatoon.

Dans la grande majorité des cas, les gens achètent leurs billets d'avion pour les vacances d’été au début du printemps. C'est donc la période idéale pour les fraudeurs. Certaines escroqueries viseront à voler votre argent, mais d’autres convoiteront les informations qui peuvent mener à la fraude par carte de crédit et au vol d’identité. Voici deux types de fraudes parmi les plus courantes et dont il est primordial de détecter dès le départ :

  • Vente de billets en ligne par des tierces parties : Depuis qu'il est possible de se procurer des billets sur Internet, les fraudeurs ont profité de l'occasion pour proposer de faux billets d'avion. Ils envoient de fausses confirmations par courriel, avec une pièce jointe. L'acheteur, pensant qu'il s'agit des billets, ouvrira la pièce jointe, qui contient en réalité un virus informatique. Lorsque ce fichier est ouvert, il peut compromettre la protection des renseignements confidentiels d'une personne, s'il y a présence de données sensibles dans les fichiers de son ordinateur. Mentionnons que la majorité des billets d'avions reçus par courriel, qui proviennent de compagnies aériennes et d'agences de voyages reconnues ne comprennent aucune pièce jointe.
  • Billets à tarif dérisoires : Ils sembleront tout à fait semblables à ceux envoyés par les compagnies aériennes, mais ils auront été achetés avec une carte de crédit volée, comme dans le cas de la fraude dont WestJet et les participants à la conférence ont été victimes. Assurez-vous que les billets proviennent bel et bien du site Web de la compagnie ou encore d'une agence de voyages reconnue et non de tierces parties utilisant les petites annonces en ligne. Si vous prenez la décision de vous procurer un billet par l'entremise d'une tierce partie, assurez-vous que les échanges d'informations vous permettront de vérifier le statut de votre billet avant de terminer la transaction. Pour éviter de tels désagréments, il est plutôt recommandé de communiquer directement avec la compagnie aérienne pour réserver un billet d'avion ou encore avec une agence bien établie et reconnue.

Évitez également de donner des renseignements personnels au téléphone lorsque vous ne savez pas qui est à l'appareil et n'envoyez jamais d’argent sans certitude qu'il s'agit bien d'une entreprise reconnue. Si l'on vous demande de faire parvenir de l’argent par l'intermédiaire d'un service de virement électronique, il s'agit là d'un bon signe que vous avez peut-être affaire à un escroc, puisque les sommes envoyées par ces services sont plus difficiles à retracer, comparativement aux transactions effectuées par cartes de crédit.

Bien sûr, un service de surveillance du crédit ne vous protégera pas de l'appel d'un fraudeur ou encore ne vous avertira pas que vous est en train de faire une transaction avec un escroc, mais vous serez alerté de toute activité suspecte qui pourrait indiquer que vous êtes victime d'un vol d'identité.

02