Évitez que d’autres fassent main basse sur votre épargne-retraite !

29 février 2016

Pour de nombreux Canadiens, le montant de leur épargne en vue de la retraite figure bien en haut de la liste de leurs biens les plus précieux. Toutefois, lorsqu'il est question de protection de leurs renseignements personnels, de nombreuses personnes concentrent leurs efforts pour contrer la fraude au crédit, en ne pensant pas toutefois que leurs avoirs à plus long terme pourraient être la cible de fraudeurs.

La priorité de bien des consommateurs est sans doute la menace que des voleurs d’identité puissent affecter leur crédit et leur capacité d’emprunt en accumulant des dettes ou encore en ouvrant de nouveaux comptes à leurs noms. Ces méfaits peuvent paralyser la santé financière d’une personne à court terme, de sorte que la protection contre ces fraudes se concentre souvent dans l’intérêt immédiat. Cependant, les fraudeurs peuvent également cibler les comptes d’épargne…↑

Prendre des mesures proactives pour sécuriser vos comptes d’épargne est non seulement crucial en raison de l’importance même, voire cruciale, de vos fonds, mais parce qu’ils sont vérifiés généralement moins souvent que vos comptes ou votre dossier de crédit. En conséquence, si un voleur d’identité accède à votre compte d’épargne, il peut être en mesure de créer des dommages importants sur une longue période de temps, avant que toute activité frauduleuse ne soit détectée.

Avec les précautions d'usage et de bonnes habitudes, vous pouvez vous assurer que vos comptes d’épargne soient bien protégés contre le vol d'identité. Advenant une fraude, vous serez prêt à geler vos comptes rapidement et ainsi récupérer vos pertes. Voici comment vous pouvez procéder :

  • Renseignez-vous sur les politiques de protection en cas de fraude : Si votre épargne-retraite est déposée dans une institution financière qui offre un service de placements destinés à la retraite, vous serez généralement couvert par ses politiques internes de protection contre la fraude. Il est important de connaître les politiques de votre institution. Familiarisez-vous avec ces politiques en lisant la documentation à cet effet ou informez-vous auprès d'un représentant de l’institution. Assurez-vous de conserver les documents qui vous ont été donnés.
  • Vérifiez vos comptes : Avec les comptes d’épargne, il peut être facile de mettre en place un dépôt direct ou une fonction de transfert automatique. Prenez l’habitude de vérifier votre compte de façon régulière et au moins vous assurer que le solde de votre compte d'épargne soit bien celui auquel vous vous attendiez. De cette façon, dans l'éventualité où une personne aurait eu un accès non autorisé à votre compte, vous serez en mesure de prendre les mesures immédiatement pour rectifier la situation.
  • Créez des identifiants et des mots de passe compliqués pour les fraudeurs : Comme pour tout compte qui contient des informations personnelles sensibles, il est essentiel que vos informations de connexion soient difficiles à deviner pour les fraudeurs. Non seulement faut-il choisir un mot de passe unique, mais vos questions de sécurité doivent être tout aussi difficiles à deviner. Rappelez-vous, les réponses à des questions comme « Quel est le nom de jeune fille de votre mère ? » ou « Qui était la mascotte de votre école ? » pourraient être facile à trouver avec une recherche rapide sur Internet et particulièrement la visite de votre profil sur les médias sociaux. Ne laissez pas votre question de sécurité compromettre un mot de passe fort !
  • Ne partagez pas vos informations de connexion : Lorsque vous avez un mot de passe et des réponses complexes à des questions de sécurité, assurez-vous de ne jamais les partager avec qui que ce soit, même avec votre conseiller financier. Si vous donnez vos informations d’identification à toute personne qui accède à vos comptes à votre insu, cela sera considéré comme un accès autorisé et donc peut-être non couvert par la politique de protection contre la fraude de l’institution.
  • Gérez plusieurs comptes : Si vous utilisez plusieurs programmes différents pour épargner en vue de la retraite, pensez à les maintenir dans des comptes distincts avec différentes institutions financières. De cette façon, si l'un est piraté, les autres seront encore sécurisés.

Bien que ces stratégies puissent faire un long chemin vers la protection de vos comptes d’épargne des effets du vol d’identité, il est impossible d’arrêter complètement la possibilité d'une fraude. Cependant, pouvoir compter sur un service de surveillance du crédit peut vous aider à garder un œil sur vos comptes et vous avertir en présence de certaines activités qui pourraient indiquer une fraude. Pour en savoir plus, contacter Identity Guard aujourd’hui !

01