Huit termes associés à la fraude que vous devez savoir

18 janvier 2016

Quand vient le temps de protéger votre identité, ne laissez pas la terminologie vous dérouter et vous empêcher d'avoir la main haute sur les fraudeurs. Si vous projetez de renforcer la protection de vos renseignements personnels cette année, utilisez ce guide utile pour être informé et prendre les bonnes décisions, afin que vous puissiez conserver une longueur d’avance sur les voleurs d’identité :

  • Fraude au crédit : La fraude au crédit survient lorsqu'un individu utilise la carte de crédit, le compte bancaire ou un autre type de compte de crédit pour acheter des biens ou des services avec l’intention d’en éviter les paiements. La fraude au crédit se produit dans la plupart des cas lorsque des individus utilisent des renseignements usurpés pour effectuer des achats.
  • Gel du crédit : Un gel du crédit empêche les bureaux de crédit de libérer les rapports de crédit des consommateurs sans leur consentement. Ainsi, un consommateur ne peut avoir accès à un crédit supplémentaire sans qu'il ait prouvé son identité. Cette étape proactive effectuée sur une base volontaire, protège les consommateurs contre les fraudeurs qui tentent de profiter de leur dossier de crédit en ouvrant de nouveaux comptes à leur insu.
  • Brèche informatique : Lorsque survient une brèche informatique, les renseignements personnels censément privés sont divulgués, intentionnellement ou non, et partagé avec des sources non-fiables. Les plupart des infractions de grande envergure se produisent lorsque les grandes entreprises sont ciblées par les pirates, qui volent les données de consommation, notamment d’identification personnelle et les données financières.
  • Fouille des ordures : Un autre endroit de recherche active de la part des voleurs d’identité : les ordures et le recyclage. Ces derniers recherchent des renseignements personnels des consommateurs qui ont été mis aux ordures ou au recyclage. Ils vont effectuer le tri dans des bacs à ordures résidentiels, pour trouver des documents encore lisibles contenant des renseignements personnels, tels que les numéros de comptes bancaires ou numéros d’assurance sociale. Pour contrecarrer cette pratique, il est recommandé de déchiqueter les documents sensibles avant de les jeter.
  • Alerte à la fraude : Un consommateur victime de fraude peut demander d'émettre une notification dans son dossier de crédit. Cette notification aura pour but d'en aviser les créanciers potentiels pour toute nouvelle demande de crédit. Ainsi, si quelqu’un tentait d’ouvrir un compte au nom du consommateur, le créancier aura l'obligation de communiquer avec le consommateur et ce dernier aura la possibilité de refuser la demande, si elle était en fait non autorisée.
  • Vol d'identité : Bien que la fraude au crédit soit commise pour effectuer un achat non autorisé, le vol d’identité se réfère à une gamme beaucoup plus large d’activités criminelles. Lorsqu'un vol d’identité set perpétré, les criminels s'emparent des renseignements personnels pour demander des prêts ou des comptes, le tout derrière le voile d’une fausse identité.
  • Maliciel: Un maliciel, l'abréviation de « logiciels malveillants », comprend une variété de programmes conçus pour exposer à distance et secrètement les données emmagasinées dans le système informatique d’une personne. Les robots, virus, logiciels espions et enregistreurs de frappe sont tous des types de maliciels utilisés par les cybercriminels pour voler des renseignements personnels tels que des numéros de cartes de crédit et de compte, sans que leurs victimes ne puissent s'en apercevoir.
  • Hameçonnage: Une des tentatives les plus courantes pour perpétrer un vol d’identité, le hameçonnage, se produit lorsque des cybercriminels envoient des courriels frauduleux, sous le couvert d'entreprises ou d'organismes réputés et de confiance, dans le but de recueillir des renseignements personnels. Dans certains cas, il est demandé aux victimes de cliquer sur un lien, susceptible de lancer un téléchargement de logiciels malveillants. En d'autres occasions, ces liens dirigeront les consommateurs vers un site frauduleux, créé pour ressembler en tous points à une entreprise ou un organisme légitime, demandant aux victimes de divulguer leurs informations personnelles ou financières. Pour éviter de devenir une victime d'hameçonnage, ne cliquez jamais sur des liens figurant à l’intérieur de courriels inattendus. Au lieu de cela, rendez-vous à la page d’accueil de l’entreprise ou de l'organisme légitime. Vous pourrez alors contacter le service à la clientèle, avec le numéro mentionné sur la page Web de l'entreprise ou de l'organisme et vérifier si l'on vous a bel et bien contacté.

Pour mieux vous protéger de ces menaces, vous pouvez adhérer à un service de surveillance du crédit . Vous serez alerté en présence d'activités suspectes dans votre dossier de crédit qui pourraient indiquer une fraude. Vous aurez alors le temps d'agir et de vous protéger.

02