Identités volées : des douceurs pour les fraudeurs

26 octobre 2015

Le vol d'identité et la fraude au crédit représentent les crimes les plus commis par les voleurs de renseignements personnels. Ils utiliseront les renseignements de leurs victimes pour ouvrir un compte auprès d'un fournisseur de services, comme le gaz, l'électricité ou la câblodistribution par exemple, et ce, pour leur propre usage personnel. Selon Yahoo! Finance, « Les voleurs d’identité peuvent regarder HBO, profiter de la climatisation et prendre de longues douches chaudes, le tout à vos frais. » Toutefois, les véritables motivations de la fraude au crédit sont souvent beaucoup plus terre-à-terre : ce ne sont pas les gestes d'un réseau criminel organisé, mais bien ceux de petits escrocs qui ne disposent pas assez de moyens financiers pour ouvrir des comptes à leurs propres noms.

Les victimes de fraudes au crédit ignorent souvent que leur identité est utilisée jusqu’à ce que les comptes ouverts par les fraudeurs accusent un retard de paiement. Par exemple, à Hamilton en Ontario, une femme a récemment découvert que ses renseignements personnels avaient été utilisés pour ouvrir un compte avec un fournisseur de gaz, plus de sept ans après l'ouverture du compte par le fraudeur !

La femme a été maintenue dans l'ignorance, alors que ce compte avait été ouvert en 2007, parce que la personne qui avait utilisé ses renseignements personnels payait fidèlement la facture à chaque mois ! Toutefois récemment, les factures n'étaient plus payées, mettant ainsi à jour le stratagème. C'est alors que la victime, dont on avait usurpé l'identité, s'est aperçue que son nom avait été utilisé frauduleusement.

En juin dernier, les services policiers de Hamilton ont arrêté l’auteur de ce vol d'identité. Un reportage de CBC News rapportait que selon la police, la personne avait eu une relation précédente avec la victime, ce qui lui aurait permis d’avoir accès à suffisamment de renseignements personnels pour ouvrir un compte à son nom. Quant aux motifs de l'individu, ils ne sont toujours pas clairs, mais les policiers émettraient l'hypothèse « d'un mauvais crédit ».

De son côté, Yahoo! Finance mentionne qu'il est relativement facile de commettre une fraude au crédit, car peu de renseignements personnels sont nécessaires pour ouvrir un compte chez un fournisseur de services. À l'inverse, corriger les effets de ce type de fraude est particulièrement difficile, car il sera « invisible » pour la victime, jusqu'à ce que le compte impayé soit dirigé vers une agence de recouvrement. L'agence tentera alors de rejoindre la personne dont les renseignements ont été utilisés. Le type le plus courant de fraude au crédit est, par ordre d'importance, la câblodistribution, le fournisseur d'électricité, suivi du gaz.

Régler un tel cas de fraude peut se révéler ardu. Vous aurez besoin de pièces justificatives qui prouvent que le compte n’a pas été ouvert par vous. Cela devrait inclure un rapport de police indiquant que vous avez signalé la fraude, une déclaration écrite affirmant que vous ne l’avez pas ouvert vous-même et toute documentation supplémentaire requise, comme des copies de vos propres factures de services publics durant la période dans laquelle le compte frauduleux était en vigueur. Bien sûr, les clients ne possèdent pas généralement un compte chez un fournisseur d'énergie ou de câblodistribution dans deux résidences principales à la fois et dans des endroits différents…↑ Ce sera alors à vous de convaincre l’entreprise que vous avez été victime de fraude.

Souscrire à un service de surveillance du crédit peut s'avérer une protection supplémentaire contre le vol d’identité. Vous serez alerté en présence de certains types d’activité dans votre dossier de crédit, qui pourraient indiquer qu'une fraude a été commise.

02