Les campagnes de déchiquetage peuvent aider à protéger votre identité

1 février 2016

Pour la plupart des Canadiens, dès que leurs ordures quittent leur domicile, elles n'existent plus et sont hors de leur vue et de leur esprit. Toutefois, pour les voleurs d’identité, l’histoire ne fait que commencer au moment où le bac de recyclage est prêt à être ramassé par les services municipaux d'enlèvement des ordures. Les voleurs d’identité se sont longtemps concentrés sur le vol d’ordures pour arracher des bribes de données à caractère personnel. En dépit de l’accent mis aujourd’hui sur le vol d'identité en ligne, ce type de fraude fait encore beaucoup de victimes.

La meilleure façon de contrecarrer les voleurs qui espionnent ce que vous avez jeté consiste à déchiqueter vos documents sensibles périmés avant de les mettre aux ordures. Une déchiqueteuse à coupe transversale figure parmi les plus efficaces. Elle transforme le papier en petits carrés, tels des confettis, au lieu de longues bandes, à partir desquelles les voleurs d’identité les plus habiles pourraient encore glaner des informations.

Si vous ne disposez pas d’une déchiqueteuse, ne vous inquiétez pas! Les municipalités ou les organismes communautaires tiennent des campagnes de déchiquetage à la disposition du public, afin que chacun puisse profiter de cette importante mesure de protection contre le vol d'identité. À titre d'exemple, l’Alberta Motor Association ou encore l'entreprise Capital One, souvent en partenariat avec des entreprises de déchiquetage, invitent la population à apporter leurs documents sensibles périmés dans un endroit public choisi et publicité, afin qu'ils puissent être correctement déchiquetés et éliminés.

Certaines campagnes de déchiquetage communautaire exigent des frais ou un don minimal, tandis que d’autres sont entièrement gratuites. Les événements gratuits ont tendance à promouvoir les services d’une certaine société, tout en informant le public sur les bienfaits du déchiquetage contre la protection de l’identité.

Les campagnes de déchiquetage ont généralement lieu qu’une fois par an ou à tous les six mois. Assurez-vous de faire partie des gens qui en bénéficieront lorsqu'une telle campagne se déroulera dans votre région en vous préparant en conséquence.

Voici quelques astuces futées pour déterminer ce qui peut être déchiqueté ou non. Cette liste n'est qu'un exemple et n'a pas la prétention d'être exhaustive. D'autres éléments pouvant sûrement y être ajoutés.

À déchiqueter :

  • Vieux chèques encaissés ou annulés qui ne sont pas rattachés à d'autres documents importants;
  • Relevés antérieurs de paiements d'assurances
  • Relevés antérieurs de paiements de cartes de crédit
  • Relevés bancaires antérieurs
  • Contrats de prêts remboursés qui ne sont pas rattachés à d'autres documents importants
  • Relevés de paie antérieurs

À ne pas déchiqueter :

  • Certificats de naissance et de décès
  • Certificat de mariage
  • Certificat de divorce
  • Testaments
  • Carte d'assurance sociale
  • Permis d'entreprises
  • Polices d'assurance
  • Documents légaux
  • Contrat d'hypothèque

En résumé, ne jetez jamais sans déchiqueter tout document qui comprend des numéros d’assurance sociale, dates de naissance, numéros d'identification personnel (NIP), mots de passe ou signatures.

Si vous avez des préoccupations au sujet de la protection de votre identité, vous pouvez également souscrire à un service de surveillance du crédit . Vous serez alerté en présence de certaines activités qui pourraient indiquer une fraude. Cela peut vous aider à demander de prendre des mesures rapides, comme l’obtention d’un gel du crédit.

02