L’identité du sénateur du Nunavut piratée sur un média social

3 juillet 2015

Personne n'est à l'abri des pirates informatiques et cela inclut les personnalités publiques. Au Nunavut, un incident que les autorités locales ont trouvé très inhabituel s'est déroulé au détriment du sénateur de l'endroit, Dennis Patterson. Des pirates ont créé une page Facebook en utilisant son identité.

Le compte a été utilisé pour demander des informations personnelles aux contacts du sénateur.

Tout comme les centaines « d'amis » figurant sur le compte légitime du sénateur, Jerry Ell a été surpris de recevoir une deuxième demande de sa part, car il figurait déjà sur la liste.

En entrevue pour le réseau CBC, ce dernier a décidé d'accepter « juste pour voir ». Il a vite réalisé que le compte n'était pas légitime, car par la suite, il a reçu des messages privés annonçant des subventions adressées aux personnes en recherche d'emploi, ayant un handicap ou en situation de deuil. Les informations personnelles étaient alors requises, comme l'adresse complète de résidence de façon à « expédier le montant d'argent dans les 24 heures »!

Heureusement, personne ne s'est laisse berner et le faux compte Facebook a été fermé le mardi 19 mai dernier.

Pascal Fortin, spécialiste en cybersécurité a expliqué au réseau CBC que des fraudeurs qui utilisent l'identité d'un sénateur pour effectuer des vols d'identité est plutôt inhabituel.

« Utiliser le nom d'un sénateur canadien est définitivement un peu différent de ce que nous sommes habitués de constater. Ils doivent connaître notre culture pour agir ainsi », a-t-il précisé en entrevue pour le réseau national.

Les fraudeurs étant plus que jamais friands d'informations personnelles, il est impératif de protéger vos comptes sur les médias sociaux. La meilleure des protections est sans doute un mot de passe difficile à deviner, qui inclura des lettres majuscules et minuscules, ainsi que des nombres et des caractères spéciaux. De plus, le mot de passe associé au courriel relié à vos comptes de médias sociaux ne devrait pas être le même.

Il est important par ailleurs d'être vigilant face aux messages dans lesquels on vous demande des informations personnelles. En général, l'envoi de renseignements personnels par message privé à une personne que vous ne connaissez pas est nettement une mauvaise idée…↑ De plus, méfiez-vous lorsque vous croyez cliquer sur le lien d'un de vos contacts et que l'apparence de son profil ou encore son message ne vous semble pas familier avec les habitudes de ce dernier. Par exemple, plusieurs messages d'hameçonnage débutent par la phrase : « Est-ce bien toi ? » ou « Je ne peux croire que tu sois dans cette vidéo ! ». En d'autres termes, si cela vous semble louche, c'est fort probablement le cas.

Pour vous permettre de vous protéger davantage de toute tentative de vol d'identité ou de fraude par cartes de crédit, souscrire à un service de surveillance du crédit peut représenter une solution efficace. Ce service vous alertera de toute activité dans votre dossier de crédit qui pourrait suspecter une fraude.

02