L’identité d’une comédienne et auteure montréalaise volée sur Facebook

24 juin 2015

Maintenant que presque tout le monde a un compte Facebook, il est plus facile que jamais pour les fraudeurs d'obtenir vos photos et vos renseignements personnels pour commettre un vol d'identité. Ils peuvent ensuite utiliser votre photo pour interagir avec les personnes que vous connaissez et d’autres pour différents motifs. Les identités volées sur Facebook sont souvent utilisées dans les arnaques romantiques ou encore pour faire du hameçonnage auprès de connaissances de la personne dont l’identité a été subtilisée. Récemment, nous avons signalé sur ce blog le cas d'un sénateur représentant le Nunavut, dont l'identité avait été volée pour envoyer des messages à ses électeurs, leur demandant des renseignements personnels. Plus récemment, un incident similaire s'est déroulé à Montréal, où une comédienne et auteure a découvert que ses photos avaient été utilisées sur un compte Facebook qui ne lui appartenait pas. Michaela Di Cesare fut fort surprise de recevoir un message Facebook d'une personne vivant en République Tchèque, lui mentionnant qu'un individu utilisait les photos de la comédienne sur un profil.

« J'ai cliqué sur le lien et voilà ! J'ai vu ce compte avec une photo était la mienne », a déclaré madame Di Cesare à CBC News. « Une personne, qui affiche essentiellement votre photo et qui communique avec d'autres personnes, c'est vraiment troublant. » La personne qui avait volé les photos de la comédienne utilisait le nom « Michaela Wolfova» et avait plus de 800 amis sur Facebook, dont une grande majorité d'hommes. Selon CBC News, la plupart des messages complimentaient Michaela Wolfova sur son apparence physique.

De faux profils Facebook peuvent être utilisés pour attirer des hommes dans le but de les escroquer, mais dans le cas de la comédienne et auteure, aucune fraude n'aurait été commise. Madame Di Cesare a contacté Facebook pour signaler ce faux profil et demander de le supprimer. Toutefois, sa demande a été au départ refusée, en lui répondant que le compte ne violait aucun des règlements du site. Ce ne fut qu’après que madame Di Cesare ait raconté sa mésaventure sur Facebook et demandé à ses amis d'exiger à leur tour auprès de Facebook le retrait du faux profil, que la page a été fermée, et ce, un jour plus tard.

Madame Di Cesare souhaitait changer les paramètres de confidentialité de sa page Facebook après cet incident, mais le fait qu’elle soit une artiste, un personnage public, elle a finalement décidé de continuer à afficher publiquement ses performances et ses tournées. « Je me demande si d’autres photos de moi [peuvent] être sur d’autres plateformes et utilisées de différentes façons », a-t-elle confié à CTV News.

Bien que jusqu’à présent aucune fraude n'ait été commise suite à cet incident, ce n'est pas tout le monde qui s'en tire aussi bien suite à un vol d'identité sur les médias sociaux. La protection de votre identité et de vos renseignements personnels sont primordiaux de nos jours. Pour éviter que vos photos ne soient volées, enregistrez-les dans des messages privés lorsque vous les téléchargez. Retirez celles qui étaient affichées publiquement et demandez la même chose à vos amis. Il est également très important de ne publier aucune information personnelle ou d'en télécharger.

Pour obtenir une protection supplémentaire contre la fraude et le vol d'identité, souscrire à un service de surveillance du crédit vous permettra d'être alerté de toute activité douteuse dans votre dossier de crédit.

01