Nouveaux arrivants victimes d’arnaques téléphoniques

25 janvier 2016

Selon des reportages de CBC News, dans une série récente d’escroqueries téléphoniques à travers le pays, les fraudeurs se présentent comme des fonctionnaires de l’immigration et exigent des sommes d'argent aux nouveaux arrivant au pays, sous la menace d’expulsion.

Alors que ces escroqueries ont été rapportées dans de nombreuses villes, elles semblent toutes suivre un modèle similaire. Quelqu’un qui prétend travailler pour Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) contacte un nouvel arrivant et exige une somme s'élevant entre 2 000 $ et 3 000 $, pour corriger des documents incomplets, suite à sa demande d’immigration.

Certaines personnes qui ont reçu ces appels sont des citoyens canadiens de longue date et ont donc été en mesure d’identifier immédiatement l'arnaque. Pour les nouveaux arrivants dans le pays cependant, la menace d’expulsion peut être beaucoup plus réelle. Dans un cas, selon CTV Montréal, les fraudeurs ont réussi à convaincre une jeune femme asiatique qu'elle serait déportée avec son jeune enfant, si elle ne leur envoyait par la somme exigée pour remédier à un problème avec ses documents d’immigration. Heureusement pour elle, le gestionnaire du comptoir de Postes Canada à partir duquel elle a essayé de transférer de l’argent, a été en mesure d’identifier l’escroquerie. Selon un témoin qui attendait dans la ligne lors de l’incident, la dame était visiblement effrayée. Malheureusement, les escrocs jouent sur les émotions qu'ils essaient souvent d’exploiter pour provoquer une action rapide.

En entrevue pour CBC, la sergente Stéphanie Burns, du Service de police d’Ottawa, a expliqué que dans certains cas, les escrocs essaient tout simplement de convaincre leurs victimes de leur envoyer de l’argent directement. Dans d’autres cas, ils essaieront d’obtenir des renseignements personnels, tels que des numéros de cartes de crédit, sous prétexte de payer les amendes fabriquées de toutes pièces. En plus de détrousser leurs victimes, cela donne aux fraudeurs des informations qu’ils pourraient utiliser pour commettre un vol d'identité, ce qui pourrait finir par être encore plus coûteux.

« S'il y a un doute que l’appel soit légitime, les gens ne devraient pas hésiter à poser des questions. Les gens qui vont poser des questions commenceront rapidement à découvrir qu'il s'agit d'une escroquerie, parce que la personne à l’autre bout du fil deviendra abusive et commencera à être très hostile », a-t-elle précisé.

Même quand les gens posent des questions, cela ne veut pas dire que les interlocuteurs disent la vérité. Interviewée par CBC News, Georgina Perez de Toronto, a précisé qu'elle avait demandé plus d’informations lorsqu'un fraudeur l'a contactée en prétextant être un représentant de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC). Il lui aurait donné un numéro de matricule et aurait même offert de transférer l'appel à son superviseur. Plus encore, l'identifiant de son afficheur montrait même Citoyenneté et Immigration Canada.

Madame Perez a finalement décidé de contacter le CIC à partir de son téléphone cellulaire, alors qu'elle était toujours en ligne avec l’escroc. L’agence gouvernementale l’a informée que tous ses papiers étaient en ordre et de ce fait, il s'agissait d'un fraudeur sur sa ligne de résidence. Tout comme Georgina Perez, les consommateurs qui se questionnent sur la légitimité d’un appel téléphonique ou d'un courriel, doivent communiquer directement avec l'organisme concerné, ce qui se révèle souvent un moyen facile de savoir s'il s'agit bel et bien d'un appel légitime.

De plus, le CIC rappelle que ses fonctionnaires ne demanderont jamais de montants d'argent par téléphone ou par courriel, ainsi que les numéros de cartes de crédit ou encore des transferts de fonds.

Si vous croyez que vous avez été victime d’une escroquerie qui pourrait vous exposer à un risque de fraude au crédit ou de vol d’identité, l’inscription à un service de surveillance du crédit peut vous aider à protéger votre identité. En gardant un œil sur votre dossier de crédit pour certaines activités qui peuvent indiquer une fraude, vous serez alerté si vous avez besoin de prendre des mesures, comme une alerte ou un gel de crédit, pour contrecarrer les fraudeurs.

01