Pointage de crédit : démêler le vrai du faux

2 novembre 2015

Tous les Canadiens possèdent des pièces d'identité portant des numéros reliés directement ou indirectement à leurs finances. Les pièces contenant des informations relatives à votre identité, comme votre numéro d’assurance sociale ou vos numéros de comptes bancaires, doivent être conservées très loin des voleurs d’identité, il va sans dire…↑ Il en est de même pour votre pointage de crédit. Il reflète votre capacité d'emprunt et doit être protégé de tout faux pas ou d'une utilisation frauduleuse.

Tel un indicateur de votre degré de responsabilité en tant qu'emprunteur, votre pointage de crédit est susceptible d'être altéré si vous êtes victime d’une fraude au crédit. Les fraudeurs peuvent ouvrir de nouveaux comptes en utilisant les noms de leurs victimes, augmenter jusqu'à la limite autorisée leurs cartes de crédit ou simplement faire des achats sans payer. Tous ces comportements peuvent entraîner des conséquences dramatiques sur le pointage de crédit d’une personne.

La meilleure façon de réduire les risques de vol d'identité au minimum consiste à vérifier régulièrement votre dossier de crédit et votre pointage. Sachez que vous avez le droit de recevoir un rapport de votre dossier de crédit gratuitement à tous les douze mois, auprès de chacun de deux bureaux d'évaluation du crédit au pays.

Avec une mise à jour de votre dossier de crédit, vous serez en mesure de repérer des activités que vous n'avez pas autorisées et qui pourraient indiquer une fraude. Ceci vous permettra de réagir dans les plus brefs délais et ainsi d'empêcher les fraudeurs de faire des dommages importants à la réputation de votre crédit. Il faut bien sûr bien comprendre votre dossier de crédit et ce qu'il faut faire ou ne pas faire. Voici certains mythes portant sur votre pointage de crédit :

Le pointage FICO est le seul qui compte : Le pointage Fair Isaac Company (FICO) est l’un des plus connus dans le monde du crédit. Alors que les chiffres réels peuvent varier, vous vous situez finalement dans la même « échelle de risque », peu importe le modèle de pointage utilisé. Pour assurer un suivi régulier de votre pointage, il est conseillé de tenir compte d'un seul pointage, qui affichera les tendances générales, plutôt que des chiffres précis.

La vérification du pointage a un impact négatif : Il existe deux types de vérification du crédit: les enquêtes qui n'ont aucun impact et celles qui auront des conséquences sur votre pointage de crédit. Lorsque vous demandez des informations sur votre propre dossier de crédit, il n'y a aucun impact et votre pointage n'en sera nullement affecté. Par contre, lorsqu'un créancier potentiel demande une copie de votre dossier pour vérification, ces demandes sont notées et peuvent affecter votre pointage de quelques points.

Il en faut beaucoup pour faire baisser un pointage de crédit : En fait, c'est l'inverse. La façon dont les algorithmes de pointage de crédit sont formulés, il est beaucoup plus facile de perdre des points que d'en gagner. Un simple retard de paiement mensuel pourrait faire diminuer un pointage établi à 780, de 90 ou de 110 points, selon les normes FICO.

Pour obtenir des mises à jour régulières de votre dossier de crédit, souscrivez à un service de surveillance du crédit. Vous recevrez une alerte en présence d'activités qui pourraient indiquer une fraude sur votre compte. Pensez prévention et contactez Identity Guard Canada dès aujourd’hui !

01