Redressement du crédit ne signfie pas surveillance du crédit

20 mars 2016

Le dommage qu’il peut occasionner sur le pointage de crédit d'un consommateur est sans doute l’un des effets les plus tangibles du vol d'identité. Les nouvelles demandes de crédit effectuées par des fraudeurs entraînent une hausse du ratio dette/revenu, ajouté aux achats qu’ils effectuent sur le crédit de leur victime, mais qu'ils n'ont pas l’intention de payer. Un consommateur sans méfiance peut ainsi se retrouver avec un pointage de crédit qui a chuté dramatiquement et un historique de son crédit lamentable qui sera rattaché à son nom.

Coincé dans l’impasse financière qui s'ensuit, de nombreuses victimes de vol d’identité se tournent vers des entreprises qui proposent de « redresser leur crédit ». Ils ont l’espoir « d'annuler » toutes les actions malhonnêtes qui figurent sur leurs dossiers de crédit et ainsi récupérer leur capacité d’emprunt dorénavant en ruines. Ces entreprises offrent de rétablir leur crédit, moyennant des frais.

Cependant, ce que les victimes de vol d'identité ne savent pas la plupart du temps, c'est qu'elles pourraient faire elle-mêmes les procédures pour rétablir leur crédit. Selon l'organisme Office of Consumer Affairs (OCA), les entreprises qui se spécialisent dans le redressement du crédit ne peuvent intervenir dans le dossier de crédit d'un consommateur. D'une part, ce ne sont que les personnes qui possèdent le crédit elles-mêmes qui peuvent vérifier si une information est frauduleuse ou autorisée. De plus, seuls les créanciers ont la possibilité d'influencer le dossier de crédit d’un consommateur. Somme toute, il est possible d'effectuer les vérifications soi-même et de contacter les créanciers directement, s'il y a lieu.

Si vous repérez des informations incorrectes sur votre dossier de crédit, elles peuvent être rectifiées. Au final, il est souvent beaucoup plus facile et moins coûteux de prendre des mesures par vous-même. Tout d’abord, assurez-vous d’examiner les copies de votre rapport de crédit des deux bureaux d'évaluation du crédit au Canada, Equifax et TransUnion, car ils peuvent contenir différentes informations. Si la disparité se révèle confirmée, contactez le bureau d'évaluation de crédit concerné et renseignez-vous sur le processus de règlement des différends.

Par ailleurs, l’OCA recommande de prendre connaissance de son guide de références avant de requérir les services d'une entreprise spécialisée en redressement du crédit.

Les services de surveillance du crédit , d’autre part, ne tentent pas de modifier le contenu du rapport de crédit d’un consommateur, mais plutôt de le protéger. Ces services de surveillance, comme celui que propose Identity Guard, aident les consommateurs à détecter certains types d’activités dans leurs comptes qui pourraient indiquer une fraude. De cette façon, les consommateurs peuvent prendre des mesures proactives, telles que la demande d’un gel de crédit ou d'une alerte de fraude, de façon à protéger leur crédit contre les menaces futures, avant que les fraudeurs aient la possibilité d’endommager davantage leur capacité d’emprunt.

De plus, si votre identité est compromise, votre service de surveillance du crédit peut fournir des conseils avisés et professionnels, pour vous aider à annuler vos cartes de crédit, vous conseiller sur les prochaines étapes à suivre avec vos prêteurs, sur la façon de procéder lorsqu'il s'agira d'alerter les autorités policières et vous donner les informations dont vous aurez besoin pour vous aider à récupérer ce que vous avez perdu.

01