Renseignements personnels: une nouvelle responsabilité sociale

14 mars 2016

Depuis « l'année des brèches informatiques », la sécurité des renseignements personnels s'est avéré un sujet régulier de conversation dans de nombreux foyers canadiens. Enfants, nous avions peur de trouver un monstre sous notre lit. Ensuite, on nous a conseillé de ne pas faire de vélo sans casque. Maintenant, nous y pensons à deux fois lorsqu'il s'agit de donner nos renseignements personnels lors d'une transaction et du risque potentiel de brèche informatique.

Après plusieurs années de violation de données après violation de données, exposant des centaines de dossiers de clients à la fois, beaucoup ont sollicité les entreprises afin qu'elles priorisent la sécurité des données des clients de la même façon qu’ils protègent l’environnement ou la santé de leurs employés. Cette obligation, on la nomme la «nouvelle responsabilité d’entreprise ».

Il est, sans aucun doute, impératif que les entreprises s'activent vers des solutions systématiques pour mieux protéger les données de leurs clients des cybercriminels, surtout en raison du volume d’informations qu’ils recueillent à chaque transaction traitée. Ceci dit, la responsabilité de la protection ne peut pas reposer entièrement sur les sociétés qui détiennent nos données. Nous avons aussi la responsabilité d'exercer de meilleures pratiques de contrôle de nos précieux renseignements, avant que nous les confiions à ces entreprises. Après tout, dans le monde numérique d’aujourd’hui, si nous ne parvenons pas à protéger nos données, nous risquons de rendre nos identités vulnérables.

En ce sens, la protection des données est devenue notre «responsabilité sociale» en tant que Canadiens, exigeant notre diligence proactive et l’attention que nous cherchons à limiter les menaces qui pèsent sur nos vies numériques. Voici comment votre engagement pourrait avoir un impact significatif sur votre protection contre le vol d'identité :

N'utilisez qu'une seule carte de crédit pour vos achats en ligne

Bien que vous puissiez passer des commandes chez un grand nombre de détaillants en ligne, vous devez placer l’ensemble de ces achats sur une seule carte de crédit. De cette façon, si l’un de vos comptes était compromis dans une brèche informatique, il suffit d’annuler cette carte pour vous assurer que les informations volées ne soient plus utilisables. Opter pour une carte de crédit dédiée aux achats en ligne plutôt qu’une carte de débit pour les commandes en ligne peut également aider à limiter les dégâts causés par le vol d’identité résultant d’une violation de données, parce que les cartes de crédit ne permettent pas le même accès direct aux fonds dans votre compte bancaire qu'une carte de débit.

Sécurisez vos comptes avec un mot de passe pour chacun

Si vous réutilisez les mêmes mots de passe pour plusieurs comptes, une brèche dans une seule entreprise pourrait être suffisante pour compromettre la sécurité de vos données, peu importe où elles sont emmagasinées. Chacun de vos comptes devrait compter son propre un mot de passe, que vous vous engagez à ne jamais partager ou écrire.

Prenez votre courrier postal régulièrement

De nos jours, les factures et les communications importantes arrivent principalement par courriel. Il peut être tentant de ne pas ramasser votre courrier papier pendant des jours, voire des semaines. Toutefois, lorsque les entreprises subissent une brèche informatique, ils informent généralement leurs clients avec une lettre envoyée par la poste. L’ouverture de ces lettres est cruciale pour que vous puissiez prendre des mesures pour protéger votre identité dès que possible. Si vous recevez une de ces lettres, changez rapidement le mot de passe et annulez toutes les cartes associées au compte en question. Veillez également à garder un œil sur les relevés bancaires à venir ou vos rapports de crédit pour détecter les signes de certaines activités qui pourraient indiquer une fraude.

Sensibilisez vos enfants

Avec les enfants qui utilisent des appareils connectés à Internet à des âges de plus jeunes en plus jeunes, il est important de leur enseigner les bonnes pratiques très tôt. Rappelez-leur que l’inscription aux services «gratuits» n'est pas toujours une bonne idée, surtout lorsqu'on exige des renseignements personnels pour s'inscrire. L'activation du contrôle parental est également un bon moyen de les aider à éviter les sites qui peuvent être criblés de logiciels malveillants. Si vous partagez un ordinateur, cela pourrait être particulièrement important, puisqu'un logiciel malveillant pourrait également compromettre vos informations personnelles et vos dossiers qui y sont emmagasinés.

Alors que les pratiques ci-dessus peuvent certainement aider à vous protéger contre les effets des violations de données, il n’y a aucun moyen d’arrêter complètement les cybercriminels d’attaquer une entreprise où vos informations y figurent. Pour vous aider à atténuer les effets du vol d’identité, un service de surveillance du crédit peut aider à surveiller votre rapport de crédit et de vous alerter sur certaines activités qui peuvent indiquer une fraude. Avec cette connaissance, vous pouvez prendre les mesures nécessaires pour vous protéger contre d’autres dommages à vos finances.

02