Retour en force des arnaques « classiques »

1 février 2016

L’innovation technologique et les changements sociétaux exigent des voleurs d’identité de trouver de nouvelles stratégies pour atteindre leurs objectifs : escroquer et voler. Toutefois, malgré tous les changements qui arrivent à une vitesse folle, il existe certains types de fraude dits « classiques », qui font encore leurs preuves et réussissent à berner les gens.

Alors que les fraudeurs peuvent modifier leurs scénarios, les trois types de fraudes suivants reviennent sous une forme ou une autre, année après année. Pour vous aider à vous en protéger, voici non seulement ce que vous devriez surveiller, mais aussi comment vous pouvez éviter de devenir une victime de ces trois escroqueries:

Organismes de bienfaisance frauduleux

Dans une escroquerie utilisant les œuvres caritatives, les fraudeurs comptent sur la générosité de leurs victimes. Ils sollicitent des dons au profit d'organismes de bienfaisance qui n’existent pas. Ces arnaqueurs abordent leurs victimes selon plusieurs méthodes : par courriels, appels téléphoniques, et même dans des endroits publics ou encore par le porte-à-porte. Ils s'inspireront d'œuvres caritatives reconnues et feront en sorte que le nom et le logo de leur association fictive ressemblent beaucoup aux organismes de bienfaisance légitimes.

Si vous avez des doutes sur un représentant d'œuvre caritative, ne lui donnez pas d'argent ou d'informations sur votre carte de crédit ou de compte bancaire. Communiquez plutôt directement avec l'association qu'il dit représenter, en visitant son site Web par exemple, ou encore en téléphonant pour vérifier la légitimité de ce représentant. Ne divulguez jamais vos informations financières au téléphone, à moins que vous n'ayez vous-même communiqué avec un organisme de bienfaisance légitime.

Arnaque amoureuse

L'arnaque amoureuse consiste à gagner la confiance d'une victime en développant une fausse relation amoureuse en ligne. Cette relation mènera plus souvent qu'autrement à une demande d'argent de la part du fraudeur.

Ainsi, un fraudeur entre en relation avec une victime potentielle par l'entremise d'un site de rencontres. Un échange de plusieurs courriels s'ensuivra et il parviendra à gagner la confiance de sa victime. Vient ensuite l'astuce où il mentionnera qu'il lui arrive un événement malheureux à lui ou à un membre de sa famille. Il s'agira par exemple d'un membre de la famille supposé souffrir d’une condition médicale grave ou encore qu'il est pris dans une situation désespérée. Ayant déjà convaincu sa victime de ses intentions romantiques, le fraudeur demande alors de l’aide financière, en argent ou par virement bancaire, sous prétexte de lui venir en aide.

Un autre scénario bien utilisé par les fraudeurs consiste à se lier d'amitié avec leurs victimes. Lorsque la relation est engagée, le fraudeur affirme avoir une grosse somme d'argent qu'il souhaite partager avec sa victime. Toutefois, pour recevoir ce « don », la victime doit fournir ses coordonnées bancaires ou encore payer une taxe administrative pour que le transfert puisse avoir lieu.

Pour vous protéger, vérifiez soigneusement les sites Web. Les fraudeurs créent parfois des faux sites de rencontres pour se connecter aux victimes potentielles. Examinez bien l'adresse URL pour vous assurer que vous visitez le site que vous souhaitez. Même si vous rencontrez quelqu’un sur un site de rencontres légitime, ne donnez jamais vos informations financières ou n'envoyez jamais d’argent ou de cadeaux à quelqu’un que vous ne connaissez que dans le monde virtuel.

Arnaque des grands-parents

L'arnaque utilisant une présumée situation d’urgence, couramment appelée «arnaque des grands-parents », consiste à jouer sur les émotions des personnes âgées, dans une tentative de les dépouiller de leur argent. Typiquement, les fraudeurs vont téléphoner à un grand-père ou une grand-mère et se faire passer pour un de ses petits-enfants. Ils expliquent, sur un ton désespéré, qu’ils ont de graves ennuis et ont besoin d’argent immédiatement. Ils peuvent prétendre avoir été impliqués dans un accident de la route, avoir raté un vol de retour ou même été arrêtés à l'étranger et ont besoin d'une somme pour les sortir de ce mauvais pas. Parfois, il y a même deux fraudeurs impliqués dans l'appel téléphonique. Ainsi par exemple, un arnaqueur se fera passer pour le petit-fils et l'autre pour un agent de police ou un avocat.

N'envoyez jamais d’argent à quelqu’un que vous ne connaissez pas. Même si les appelants prétendent être un de vos proches, posez-lui alors quelques questions personnelles dont seulement un membre de la famille pourrait répondre correctement. En face de quelqu'un qui ne veut pas répondre ou qui est évasif, il y a anguille sous roche. Par ailleurs, même si vous décidez de ne pas envoyer d'argent, ces appels peuvent également servir de tentatives pour recueillir vos informations personnelles. Pendant l’appel, ne divulguez aucune information d’identification personnelle, jusqu’à ce que vous ayez confirmé l’identité de l’appelant.

Si vous croyez avoir été la cible de l’une de ces escroqueries, signalez l’incident aux organismes suivants, afin qu’ils puissent aider à protéger le public contre ces arnaques:

L’inscription à un service de surveillance du crédit peut vous aider à atténuer les effets néfastes de la fraude au crédit ou du vol d'identité, après avoir été visé par de telles escroqueries. Pour protéger votre identité, ces services de surveillance du crédit gardent un œil sur la façon dont vos informations personnelles sont utilisées dans diverses sources, pour vous alerter en présence de certaines activités qui pourraient indiquer une fraude.

01