Un commis de dépanneur de Régina déjoue une tentative de clonage de cartes

7 mai 2015

Le lundi 16 mars dernier, trois hommes de Montréal ont tenté de mettre en place un système de fraude par carte de crédit à Régina, en Saskatchewan. La fraude avait pour but de voler les numéros de cartes de crédit de clients de commerces. Cependant, ils ont été arrêtés dans leur élan lorsqu'un commis de dépanneur a trouvé leur comportement suspect et les a dénoncés à la police.

Selon les autorités policières de Régina, Zakaria Bisset, âgé de 19 ans, Owusu Tajudeen, 20 ans et Abdelkadaer Dib, 21 ans, ont essayé de se procurer des cartes de crédit prépayées à l'aide de cartes, ce qui est assez inhabituel. La manœuvre n'a pas fonctionné. Ils ont donc quitté le commerce, mais le commis s'est méfié et a alerté les services policiers.

Le commis a donné le signalement des trois hommes et la description de leur véhicule, ce qui a permis aux policiers de le retracer alors qu'il s'agissait d'une voiture de location. Avec l'accord de la compagnie de location, la police a été alertée lorsque les individus ont retourné le véhicule.

Les trois hommes ont été interceptés et mis en état d'arrestation. Après une fouille dans la chambre d'hôtel qu'ils avaient loué à Régina, les autorités policières ont confisqué des équipements servant à fabriquer des cartes de crédit, un lecteur de carte pour copier les données des cartes de crédit et un appareil de clonage. Tout indique que les trois hommes avaient l'intention d'installer des lecteurs pour cloner les numéros de cartes des clients dans des points de ventes situés dans des commerces de Régina, et à l'insu bien sûr des propriétaires et des employés de ces commerces. La manœuvre consistait à voler les numéros de cartes des gens qui utilisaient les terminaux de vente de ces établissements, dans lesquels avaient été placés des lecteurs de cartes.

Selon le Caporal Trent Struble, de la division des crimes économiques de la Police de Régina, ce scénario a déjà été adopté par d'autres fraudeurs dans la région. Un malfaiteur tente de distraire l'attention du commis d'un petit commerce, par exemple un dépanneur qui opère également une station-service. Des acolytes sont également présents dans le commerce et une fois l'attention du commis déjouée, ils installent un clavier pour numéro d'identification personnel (NIP) à la place du clavier légitime du commerce. Le clavier sera alors connecté à un équipement de clonage. Les fraudeurs accèdent par la suite à une connexion Bluetooth, ce qui leur permettra de numériser les cartes des clients du commerce fraudé.

Ces fraudeurs tentent de commettre les mêmes méfaits dans différentes villes au pays, quittant une ville après que la police ait été alertée de leurs activités.

« Il s'agit plus ou moins d'argent facile pour eux », explique le Caporal Struble au Regina Leader-Post.

Voici quelques trucs pour vous aider à éviter de vous faire voler vos données de cette façon :

  • Attention aux points de ventes qui ne ressemblent pas aux autres : Si le terminal de point de vente semble être légèrement différent des terminaux habituels, cela pourrait être un signe qu'un appareil de clonage a été installé dans le terminal. S'il y a d'autres terminaux dans le même commerce ou encore non loin d'où vous êtes, étudiez les autres terminaux et notez bien s'il existe des différences.
  • Ne glissez pas votre carte à plusieurs reprises dans l'appareil : Si vous devez glisser votre carte à plusieurs reprises parce que cela n'a pas fonctionné, il y a également ici une possibilité qu'un équipement de clonage y soit installé. Dans ce cas, n'utilisez pas votre carte et payez comptant.
  • Utilisez la puce de votre carte et votre NIP. Les fraudes ont diminué considérablement depuis que les cartes bancaires et de crédit possèdent des puces électroniques, ce qui requière un numéro d'identification personnel (NIP). Les fraudeurs sont incapables de voler les données sur une carte à puces. Ainsi, ne glissez jamais votre carte, mais plutôt, insérez-là pour y entrer votre NIP.

Pour vous protéger contre les effets potentiels d'une fraude par cartes de crédit, l'adhésion à un service de surveillance du crédit peut s'avérer une solution très intéressante. Ceci vous permettra d'être alerté en présence de toute transaction suspecte dans votre dossier de crédit.

02