Un couple âgé de Caledonia arnaqué de 20 000 $

10 novembre 2015

« L'arnaque destinée aux grands-parents » a encore frappé dans la région de Caledonia, en Ontario. Il s'agit d'une forme d'escroquerie téléphonique, dans laquelle les fraudeurs ciblent les personnes âgées, en prétendant être ou représenter leurs petits-enfants qui appellent à l’aide. Dernièrement, le cas vraiment triste d'un couple âgé, qui a été fraudé d'environ 20 000 $ par ce type d'arnaque, a marqué l'actualité.

Selon le Hamilton Spectator, les deux aînés ont contacté les services policiers à la fin du mois de mai, après avoir découvert qu’ils avaient été victimes d’une escroquerie. Selon la Police provinciale de l'Ontario (PPO), le couple aurait reçu le premier appel frauduleux environ une semaine plus tôt.

L’homme au bout du fil semblait désespéré, racontant qu’il avait été arrêté après avoir impliqué dans un accident de voiture. Il avait besoin de l'aide de ses grands-parents pour payer sa caution. Le couple ne se serait jamais douté qu'il ne s'agissait pas de leur petit-fils ! Ils auraient donc envoyé une somme, par l'entremise d'un service de transfert électronique d’argent.

Cela semble avoir encouragé le fraudeur, qui a les a contactés à nouveau quatre jours plus tard, en disant qu’il avait besoin d’argent pour des frais médicaux découlant de l'accident. Le couple a accepté et lui a encore envoyé de l’argent, cette fois par le biais d'un service de messagerie, à une adresse que l'arnaqueur leur a donnée, située au Québec. Le lendemain, l'escroc les contacte encore, pour raconter qu’il avait besoin d’argent pour les funérailles de l’autre conducteur…↑ S'il ne payait pas, il serait accusé d’homicide involontaire. Encore une fois, le couple lui a envoyé de l’argent.

Jamais les deux aînés ne se sont doutés qu'ils s'étaient fait arnaquer, jusqu’à ce qu'ils contactent leur petit-fils, pour avoir des nouvelles de sa mauvaise aventure. Le véritable petit-fils leur a alors confirmé qu’il ne s'était jamais fait arrêter et que les appels précédents étaient frauduleux.

Ces nouvelles surviennent après que la Police de Hamilton ait lancé un appel invitant la population à se méfier de ces arnaques. Selon le détective Terri-Lynn Collings, la dernière recrudescence de ce type de fraude avait été rapportée en 2012. Six plaintes pour appels frauduleux destinés à des grands-parents avaient été alors déposées, en seulement quelques semaines. Toutefois, la détective estime que le nombre réel de cas est probablement beaucoup plus élevé.

« Les victimes sont très gênées de la situation », a-t-elle expliqué en interview au Hamilton Spectator, ajoutant que la plupart des gens réalisent qu’ils ont été escroqués qu’après le fait. L'appel téléphonique suscite de vives émotions et inquiétudes; ce qui fait que les victimes n'ont pas le temps nécessaire pour prendre un recul. Les escrocs parlent souvent si rapidement que la victime « n’a pas le temps de penser ».

Dans la récente affaire survenue à Caledonia, les fraudeurs ont demandé des sommes d'argent aux victimes, mais dans d’autres incidents similaires, des aînés ont dû divulguer leurs informations personnelles et bancaires, ce qui peut conduire au vol d'identité. La Police provinciale de l’Ontario appelle les résidents à la prudence. Avant d'envoyer des sommes d'argent ou de divulguer des renseignements personnels, il est primordial de vérifier si ce qu'on raconte est bien vrai, avec les autres membres de la famille.

Vous pouvez également obtenir une protection additionnelle contre les conséquences d'un vol d’identité en souscrivant à un service de surveillance du crédit . Vous serez alerté en présence de certaines activités dans votre dossier de crédit, qui pourraient indiquer une fraude.

01