Une location pour court séjour tourne mal : des vandales saccagent une maison

17 juin 2015

Si vous souhaitez louer votre résidence pour un court séjour, assurez-vous de bien vérifier si la carte de crédit de votre nouveau « locataire » est légitime avant de lui donner les clés.

Ceci a cruellement manqué à une famille de Calgary, qui récemment, a vu sa maison saccagée de fond en comble par des individus qui l'avaient louée par l'entremise d'un réseau de location pour courts séjours sur le Web.

Suite à l'enquête, la police a découvert que les vandales avaient de plus utilisé une fausse carte de crédit pour louer la maison.

C'est par l'entremise d'un réseau de location de résidence et d'appartements sur le Web, qui permet à une personne de louer son « home » ou encore une chambre pour un court séjour à des visiteurs que la mésaventure a débuté pour cette famille.

Star and Mark King, domiciliés au nord-ouest de la ville de Calgary, avaient accepté de louer leur résidence du 24 au 27 avril derniers, en utilisant un site très populaire de location de chambre ou de résidence.

Le séjour terminé, ils ont eu un choc lorsqu'ils sont retournés à la maison. Elle avait été complètement saccagée ! Les meubles avaient été « badigeonnés » de mayonnaise, des bouteilles de boissons alcoolisées cassées gisaient sur le plancher et des cendriers pleins de mégots de cigarettes jetés çà et là dans la résidence.

Pire encore, les « locataires » avaient laissé du matériel potentiellement contaminant, ce qui a exigé les services d'une main-d'œuvre spécialisée, munie de combinaisons et de masques pour nettoyer la résidence. Tout a pratiquement été jeté, y compris la literie, des meubles et des jouets.

Les dommages à la résidence s'élèvent à plus de 150 000 $ et la famille se demande si elle ne devait pas tout simplement mettre les clés et déménager, au lieu de retourner vivre dans cette maison.

« En ce moment, je ne souhaite pas vraiment retourner vivre là-bas », a avoué Star King en entrevue pour le Calgary Herald. « C'en est fini pour moi. »

Alors, comment ce locataire et ses amis indésirables ont pu saccager cette maison sans crainte de représailles ? Selon la police de Calgary, ils auraient utilisé de fausses cartes de crédit et répété l'exercice dans les magasins à proximité, en se procurant des cigarettes, de l’alcool et des aliments. Cela rend donc presque impossible pour la police de retrouver tous ceux qui ont séjourné dans la maison. La personne qui a loué toutefois est recherchée pour une accusation de méfait à la propriété de plus de 5 000 $ et selon les autorités, elle serait connue des milieux policiers.

Les gens qui souhaitent louer une chambre ou toute leur résidence pour un court séjour doivent se méfier des arnaqueurs. Non seulement, il y a un risque de dommages matériels, mais également la possibilité que « l'invité » tente de recueillir des informations personnelles pour effectuer un vol d'identité ou une fraude par cartes de crédit. Voici quelques conseils pour prévenir de telles situations.

  • Faites une recherche sur le Web : Tapez le nom de la personne qui souhaite devenir votre locataire sur un moteur de recherche et voyez les résultats. Regarder également si elle est présente sur les médias sociaux et visitez son profil s'il y a lieu. Si elle est absente des réseaux sociaux, il y a peut-être là matière à réflexion, car en général, les gens qui aiment ce genre de concept en parleront et seront par le fait même actifs sur les réseaux sociaux.
  • Ne louez pas aux résidents locaux : Selon un habitué de ce service de location pour courts séjours, les gens résidant dans la même localité ont des raisons particulières pour vouloir vivre dans un autre endroit, comme le fait de quitter une situation familiale difficile ou encore pour commettre des méfaits.
  • Pour une protection supplémentaire qui vous permettra d'être alerté de toute activité suspecte dans votre dossier de crédit, vous pouvez souscrire à un service de surveillance du crédit dès aujourd'hui.

02