Vérifier vos rapports de crédit ensemble ou en alternance ?

11 janvier 2016

Au Canada, il existe deux bureaux d'évaluation du crédit, TransUnion et Equifax. Ils ont pour mandat de conserver les traces des emprunts de chaque consommateur qui a déjà fait une demande pour obtenir un prêt, que ce soit aussi petit qu’une carte de crédit d'un commerce de détail ou aussi important qu'une hypothèque. Les prêteurs utilisent ces données pour déterminer la solvabilité d'un consommateur, les aidant à déterminer le prêt qu'ils pourraient offrir à ce demandeur de crédit.

Dans un effort pour limiter les erreurs et augmenter la transparence, la loi exige que les bureaux d'évaluation du crédit puissent remettre un rapport de crédit aux consommateurs qui en font la demande, tout à fait gratuitement, à tous les 12 mois. Bien que cela ne fasse aucun doute qu'il s'agit d'un moyen important pour les consommateurs de garder un œil sur les erreurs qui pourraient altérer leur réputation, cela peut également être très utile pour une toute autre raison. Ainsi, avant de demander un prêt, un consommateur peut vérifier ses deux rapports de crédit, pour voir précisément ce que ces derniers reflètent aux prêteurs éventuels sur son comportement d’emprunt. En outre, en examinant régulièrement les informations contenues dans son rapport de crédit, il pourra être en mesure de détecter une activité qui indiquerait qu'il est devenu une victime de vol d'identité ou de fraude au crédit.

Avec deux rapports de crédit disponibles à tous les consommateurs à chaque année, il existe deux façons dont ces derniers peuvent les vérifier : en même temps ou encore en alternance, par exemple, à six mois d'intervalle. Les deux possibilités ont des avantages et des inconvénients, que nous décrivons ci-dessous :

Vérification simultanée des deux rapports

Chaque rapport étant disponible sans frais une fois à tous les 12 mois, certains consommateurs choisissent de demander les deux rapports en même temps. De cette façon, ils ont une méthode de comparaison et peuvent ainsi repérer des erreurs éventuelles. Si les deux rapports divergent fortement de l'autre, il y a une possibilité que l'un ait été rédigé à partir d'informations inexactes, ce qui peut être difficile à repérer lorsqu'un seul rapport est vérifié.

Ceci dit, les deux bureaux de crédit n'établissement pas leurs rapports de crédit avec des données essentiellement identiques et il y aura donc toujours une certaine divergence. Par conséquent, des rapports comparés peuvent amener les consommateurs à se soucier d’un certain nombre de fausses pistes à chaque fois qu’ils les vérifient. Ainsi, parce qu'une certaine information apparaîtra sur les rapports des deux bureaux d'évaluation du crédit, ne signifiera pas qu’elle soit exacte. Des erreurs, et même une activité frauduleuse, peuvent apparaître sur les deux rapports. Les consommateurs qui examinent leurs rapports simultanément peuvent confondre la cohérence avec la conformité.

Vérification en alternance

Les consommateurs qui préfèrent recevoir une copie de leur rapport de crédit plus d’une fois par an, peuvent choisir de planifier leurs demandes dans un intervalle de quelques mois, avec les deux bureaux d'évaluation du crédit. En échelonnant leurs demandes, ils sont en mesure d’examiner leurs antécédents de crédit plus souvent, ayant alors l'opportunité de retracer les erreurs plus tôt. Cela leur permettra de faire un suivi plus régulièrement sur les activités rattachées à leur crédit.

L'intervalle a pour inconvénient qu'il peut être difficile de comparer les deux rapports. Cependant, un intervalle de six mois permettra aux consommateurs de vérifier leur crédit deux fois plus souvent, ce qui signifie qu’ils seront en mesure de se faire une idée précise de leur situation rapidement. Si un consommateur remarque une erreur grave ou une indication de fraude lors de la vérification d'un rapport, il devrait demander immédiatement une copie du rapport de l'autre bureau d'évaluation du crédit, sans attendre le délai permettant la gratuité.

Peu importe la méthode choisie, elle sera bien meilleure que de ne pas vérifier ses rapports de crédit du tout ! Il demeure que l'intervalle demeure la méthode la plus prometteuse pour déceler des erreurs et de possibles activités frauduleuses. Non seulement, elle vous mettra dans une meilleure position pour détecter la fraude plus tôt, mais vous pourrez être davantage à jour avec le contenu de votre dossier de crédit. Au final, cela vous aidera à améliorer votre littératie financière.

Pour vous assurer que quelqu’un est là pour garder un œil sur votre crédit encore plus fréquemment, adhérez à un service de surveillance du crédit . Soutenu par ces mesures de protection d’identité, vous pouvez recevoir des notifications en présence d'une certaine activité sur votre compte, qui pourrait indiquer une fraude. Cela vous donnera la possibilité d’agir plus tôt, soit pour demander un gel du crédit ou de placer une alerte de fraude sur votre compte. Pour en savoir plus, contactez-nous aujourd’hui.

02