Vol d’identité : les enfants sont aussi des cibles

31 août 2015

Alors que l’été tire à sa fin et la nouvelle année scolaire s'amorcera bientôt, vous avez tout planifié et les enfants sont fins prêts pour aller sur les bancs d'école. Les fournitures scolaires, les vêtements, en passant par la planification des horaires, vous en avez profité pour passer des messages à leur attention, leur mentionnant qu'il était important de se concentrer sur les activités académiques après les longues vacances. Toutefois, il faudrait également sensibiliser les enfants à un fléau qui ne vise pas uniquement les grands : le vol d'identité chez les jeunes.

Selon une étude de l’Université Carnegie Mellon, les enfants de niveau primaire sont 51 fois plus susceptibles de se faire voler leur identité que leurs parents. Le taux est également très élevé chez les adolescents du niveau secondaire, et même collégial. Le vol d’identité chez les jeunes prend davantage de temps à démasquer que tout autre groupe d'âge. Ce risque est particulièrement présent au début de chaque année scolaire, lorsque les élèves et leurs parents doivent remplir des formulaires qui requièrent des renseignements personnels.

Les renseignements personnels des jeunes sont particulièrement attrayants pour les voleurs d’identité parce que leurs dossiers de crédit sont vierges, ce qui signifie qu’aucun drapeau rouge n'apparaîtra avant des années, alors que l'enfant, devenu adulte, effectuera des demandes de crédit. Pour protéger les renseignements personnels de votre enfant, voici quelques conseils pratiques, faciles à suivre :

  1. Conservez les cartes d'identité de vos enfants à la maison et ne les laissez pas dans leur sac d'école. La plupart des enfants n'ont pas à montrer une carte d'identité, de transport scolaire par exemple, sur une base quotidienne. De plus, ils sont susceptibles d'égarer des objets, dont ceux qui peuvent contenir leurs renseignements personnels. Pour éviter cela, garder toutes les informations d’identité de vos enfants dans un endroit sûr à la maison et ne les prenez que lorsqu'il est absolument nécessaire ;
  2. Gardez une liste des entreprises et des organisations à qui vous avez divulgué le numéro d'assurance sociale de votre enfant. Si vous devez le donner d'ailleurs, demandez-en la raison et assurez-vous de le noter, de sorte que s'il survenait un événement malheureux comme un vol d'identité, vous auriez une liste déjà préparée ;
  3. Ne présumez jamais que vous êtes à l'abri de ce genre de fraude. Un article publié dans le Vancouver Sun mentionnait que 30 % des vols d’identité touchant un enfant aux États-Unis avait été orchestré par une connaissance. Les statistiques canadiennes afficheraient d'ailleurs sensiblement le même pourcentage. Cela signifie que vous devez être vigilants et ne divulguer les renseignements qu'après avoir la certitude que l'entreprise, l'organisme ou l'individu est digne de confiance ;
  4. Surveiller les profils de votre enfant sur les médias sociaux. Ne le laissez pas publier des renseignements personnels en ligne. Encouragez-le à utiliser un alias à la place de son nom et à ne jamais converser avec un inconnu. La plupart des enfants d'aujourd'hui sont très technophiles, mais cela ne signifie pas qu’ils comprennent les risques reliés au vol d’identité.

Pour obtenir une protection additionnelle, souscrivez dès aujourd'hui à notre service de surveillance du crédit . Vous serez alerté de toute transaction dans votre dossier de crédit qui pourrait indiquer une fraude.

02